logo
HR performance

Les différences de charges constituent un déséquilibre concurrentiel

… Ne passez pas à côté des opportunités dont vos concurrents profitent !

 

Image représentant les différences de charges

 

 

 

Bien que la France mène une politique d’allégement du coût du travail, il reste encore très élevé. Cependant, des mesures existent pour mettre sous contrôle les charges patronales et éviter les délocalisations.

 

 

 

 

 

 

La France reste un des pays où le poids des charges pesant sur les entreprises est le plus élevé. 

Elle a réalisé des progrès en matière de coût du travail avec la mise en œuvre du Pacte de responsabilité. Le Crédit d’Impôts Compétitivité emploi a notamment permis de restaurer une part des marges opérationnelles. 

Pour autant, cela ne suffit pas et une étude de la Banque mondiale relève que le taux de charges sociales en France représente près de 60% des bénéfices des entreprises, contre une vingtaine de pourcents pour l’Allemagne.

Les charges patronales pesant sur le travail amènent certaines entreprises à délocaliser.

Citons l’exemple très récent de Haribo qui a annoncé début avril une centaine de suppression de postes dans ses usines du sud de la France et en parallèle un investissement dans ses installations allemandes et américaines. Très clairement les dirigeants ont pointé la différence de coût du travail pour justifier ce choix.

Les coûts du travail élevés ne sont pas une fatalité pour les dirigeants français.

Il est vrai que notre système de charges patronales est d’une rare complexité : pour reprendre une expression de la Cour des comptes il représente «  un maquis de 233 prélèvements sociaux et fiscaux pesant sur les entreprises ».

Certaines entreprises ne restent pas inactives face à cette situation. Ayming accompagne les entreprises dans l’amélioration de leur performance RH, et notamment la maîtrise de leurs charges sociales. A ce titre, ce sont plus de 20 millions d’euros de charges sociales patronales qui sont économisées ou remboursées, chaque année, aux entreprises qui lui ont confiées une analyse de leurs charges patronales.

Des charges indues représentent des distorsions entre concurrents.

En effet, dans cette galaxie de cotisations et de taxes, il est fréquent qu’une entreprise cotise à tort à certaines charges, ou qu’un calcul mal paramétré engendre des sur-cotisations sans que l’entreprise ne s’en aperçoive. 

Le DRH adjoint de Mecachrome précise à l’issue d’une mission menée avec Ayming : « nous avons réalisé de substantielles économies de charges sociales  … nous avons une meilleure visibilité sur certains modes de calculs et avons pu affiner notre technicité sur certains sujets pointus»

 

Sylvain Berthier – Manager Performance Paie Ayming  

Vous souhaitez en savoir plus sur notre accompagnement, complétez ce formulaire :

 

Téléchargement guide / abonnement

Formulaire abo/téléchargement