Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

QVT : L’absentéisme en hausse dans les entreprises privées

Revue de presse
septembre 18, 2018

En France, le taux d’absentéisme augmente de plus en plus, c’est ce que dévoile le 10ème Baromètre de l’absentéisme Ayming dans le reportage de France 3.

Le Baromètre de l’absentéisme dévoile une hausse des absences dans les entreprises privées. En effet, depuis trois ans les jours d’absences ne cessent de croître : 16,6 jours en 2015 ; 16,8 jours en 2016 et plus de 17 jours ont été pris en 2017 par salarié.

L’âge, un facteur important

Actuellement, les arrêts de travail et les maladies professionnelles touchent plus de 7% des séniors, contre environ 3% des jeunes de moins de 30 ans.
D’ailleurs, les séniors font des arrêts de travail plus longs et leurs maladies sont souvent plus graves que pour les jeunes.

Les femmes, plus concernées que les hommes

Le taux d’absentéisme des hommes représente 3,54%, tandis que celui des femmes est à hauteur de 5,3%.
Selon Fabien Piazzon, consultant Ayming :

«Traditionnellement les femmes occupent des métiers avec beaucoup de gestes répétés qui génèrent des tendinites au poignet, à l’épaule ou encore au coude. Les femmes sont donc absentes pour des durées longues, et elles ont en plus une charge familiale très conséquente.» Tweeter cette citation

Des différences entre les régions françaises

L’absentéisme n’est pas le même en fonction des régions. En effet, les régions où le taux d’absentéisme est le plus élevé sont les suivantes :

  • La Corse (6,99%)
  • L’Occitanie (5,50%)
  • La Bretagne (5,14%)

Au contraire, les régions où l’assiduité est respectée sont l’Ile-de-France, les Pays de la Loire et la région Bourgogne-Franche-Comté, chacune avec un taux d’absentéisme situé entre 3% et 4%.

Les secteurs d’activité : un point déterminant pour l’absentéisme

Le secteur d’activité le plus touché par l’absentéisme en France est le domaine de la santé. En effet, 5,31% des salariés étaient en arrêt maladie chaque jour en 2017.
Parmi les autres secteurs d’activité les plus concernés par l’absentéisme, on retrouve le commerce avec 4,86%, ou encore les services avec 4,84% d’absences.

Le secteur d’activité joue un rôle dans l’absentéisme des entreprises privées et, plus précisément, les conditions de travail spécifiques à chaque secteur. Effectivement, certains secteurs demandent la réalisation de tâches répétitives ou le port de charges lourdes, ce qui engendre des troubles musculosquelettiques aux salariés et par conséquent des absences longues et parfois répétées.

Au final, on retiendra deux raisons majeures à l’absentéisme :

  • les conditions de travail et
  • la motivation des salariés.

Chaque année, les arrêts coûtent 10 milliards d’euros à la Sécurité Sociale, ce qui représente une hausse de 4% par an.
L’Etat préconise d’augmenter la prévention et d’améliorer les conditions de travail afin de diminuer les accidents et les maladies professionnelles.

Découvrez l’article détaillé sur France 3

Voir les commentaires