logo
Finance & innovation performance

5 erreurs à commettre pour être sûr de rater son contrôle fiscal

  1. Aborder tardivement la démarche de justification du CIR : rapport justificatif standard finalisé pendant le contrôle, éléments de preuves complémentaires non capitalisés, base de pointages des temps indisponibles dans les systèmes d’information.
  2. Conserver l’ancien formalisme sur la justification du CIR notamment dans le cadre des dépenses sous-traitées 
  3. Oublier de faire le lien entre les projets valorisés et les dépenses éligibles retenues au titre du CIR.
  4. Confier une délégation totale à son Conseil pendant la phase de débat oral & contradictoire devant les instances de contrôle 
  5. S’entourer d’un partenaire non référencé ne bénéficiant pas d’un a priori positif sur le sérieux et l’éthique de la démarche de mise en œuvre du CIR auprès des administrations.


Vous souhaitez plus d'information ? Contactez-nous :