Choisir le site Internet de votre pays
Fermer
témoignage-cir-cosmetique-luxe-ayming
Succès client Luxe - Cosmétique - Textile

Un acteur spécialisé en cosmétique de luxe consolide le pilotage de son CIR : interview de la Directrice R&I Centres Internationaux

Accueil > Insights > Succès client > Un acteur spécialisé en cosmétique de luxe consolide le pilotage de son CIR : interview de la Directrice R&I Centres Internationaux
Ayming est un partenaire de confiance et fiable, avec qui il est agréable d’avancer ! Cela fait 12 ans que nous travaillons ensemble.
Tweeter cette citation
témoignage-cir-cosmetique-luxe-ayming-1100x700bis2

Diplômée d’un doctorat en Sciences spécialisé en chimie organique, la Directrice R&I Centres Internationaux travaille dans le domaine de la Recherche et Développement de produits cosmétiques depuis de nombreuses années, dans les domaines de la formulation, des procédés et des expertises au développement telles que la physico-chimie, la microbiologie. Aujourd’hui elle a en charge la direction des Centres internationaux de Recherche et Innovation, spécialisée en cosmétique. Depuis 2018, elle gère le Crédit d’Impôt Recherche pour les centres de R&I français.

Quel était le contexte de l’accompagnement d’Ayming pour passer d’une estimation annuelle à une construction trimestrielle du CIR ?

Dans le cadre de la refonte profonde de notre organisation, un certain nombre de processus et de routines avait disparu, nous nous sommes retrouvés dans une situation difficile en fin d’année avec des écarts de CIR substantiels.

Nous avons dû œuvrer dans l’urgence, avec le support des équipes Ayming.

Le constat était à 3 niveaux :

  1. Manque de compréhension du CIR par les équipes, et manque de transparence de notre part sur la contribution aux budgets de la R&I.
  2. Absence de processus, et jalons clefs permettant un pilotage régulier.
  3. Carence des outils d’enregistrement des temps passés, et de gestion des factures.

Tout d’abord, nous avons défini un processus de suivi au fil de l’eau jalonné par des points de rencontre réguliers avec l’ensemble des intervenants du CIR et les équipes Ayming. Sur la base de ce processus, nous avons clarifié les moyens que nous mettions à disposition des équipes pour leur permettre de savoir où et comment procéder aux enregistrements des temps passés.

Enfin, le plus important, nous avons procédé à une large communication auprès de 100 % de nos équipes engagées dans le processus de CIR.Il était important de leur expliquer ce qu’était le CIR, quelle était la contribution de ce dernier aux budgets de la R&I, et enfin quel était leur rôle dans le processus du CIR, et les outils mis à leur disposition.

Quels ont été les résultats obtenus par la mise en place du CIR temps réel ?

De mon point de vue, je retiens comme élément essentiel, l’évolution de notre relation de travail avec l’équipe Ayming. Nous avons su rebondir et mettre en place un travail de collaboration, avec le sentiment d’œuvrer ensemble de manière collaborative et transparente.

De manière plus concrète, nous disposons aujourd’hui d’un pilotage plus fin qui nous permet d’ajuster nos budgets au fil de l’eau si des alertes sont émises, d’un prévisionnel très fiable tout au long de l’année et nous avons pu le confirmer sur deux exercices. Il nous reste encore du chemin à parcourir, notamment sur la simplification des outils pour rendre l’exercice plus facile, et plus fluide pour tous.

Nous travaillons avec Ayming depuis 12 ans car nous avons confiance en eux, il y a un réel esprit d’équipe entre nous! Nous avons des échanges réguliers pour optimiser notre propre fonctionnement. C’est un partenariat professionnel et engagé. L’équipe Ayming accepte nos spécificités et s’y adapte.

Notre client

Un acteur dans le secteur du cosmétique de luxe