Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

La taxe foncière en progression continue depuis dix ans

Accueil > Insights > Revue de presse > La taxe foncière en progression continue depuis dix ans
Revue de presse
décembre 11, 2019
2.5

Business Immo présente la 12ème édition de notre baromètre du coût foncier des immeubles de bureaux. Une analyse démontrant un accroissement des taux d’imposition et une augmentation des bases d’imposition depuis 10 ans.

  • 31 €/m² à Paris (mais 68 €/m² sur les Champs-Élysées), vs 23 €/m² en 2009
  • 31 €/m² en Île-de-France (mais 22 €/m² dans les Yvelines et 41 €/m² en Seine-Saint-Denis), vs 16€/m² en 2009
  • 26 €/m² en région (mais 11 €/m² à Tourcoing et 36 €/m² à Nîmes), vs 18 €/m² en 2009.

L’augmentation du coût foncier est disparate selon les villes, même si on retrouve partout une progression depuis 10 ans.

A Paris et dans les grandes villes d’Île-de-France, les taux d’imposition restent relativement faibles.  Le coût foncier est cependant plus élevé que la moyenne nationale et a pratiquement doublé en 10 ans. La plupart des communes franciliennes ont les coûts fonciers les plus élevés en raison des forts tarifs d’évaluation.

En 10 ans, la majorité des grandes villes de France a augmenté son coût foncier de plus de 50%.

En dix ans, les coût foncier des bureaux ont été multipliés par plus de 1,5. Les communes qui avaient un taux d’imposition moyen en 2009 ont utilisé ce levier pour faire augmenter  le coût foncier.

Au regard de ces valeurs qui ont un caractère indicatif, chaque entreprise a intérêt à s’interroger sur sa propre imposition afin d’optimiser le coût de son poste immobilier, en analysant sa composition et son évolution.

 

 Découvrez l’article en entier

Voir les commentaires