Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

L’innovation ouverte, un facteur à intégrer dans la relation DAF/DRD

Accueil > Insights > Actualités > L’innovation ouverte, un facteur à intégrer dans la relation DAF/DRD
Actualités
mai 1, 2017

Qui sollicite la R&D ?

« La R&D est très souvent sollicitée pour améliorer techniquement les produits des entreprises ou pour élargir leur gamme. Ces dernières années, elle est également sollicitée par de nouvelles Directions au sein de l’entreprise, comme par exemple la « Direction de l’innovation » qui remplace parfois la Direction marketing, ou encore la « Direction numérique », qui lui demande de proposer de nouvelles offres.

Tenir compte du décloisonnement de la R&D

La Direction R&D a également pris conscience qu’un cloisonnement de la R&D, exclusivement à l’interne, la priverait des nombreuses idées qui foisonnent à l’extérieur : laboratoires ou organismes de recherche externes… Pour prendre en compte cette nouvelle composante, la R&D cherche à s’ouvrir à l’extérieur en développant la démarche d’innovation ouverte ou open innovation, et en pratiquant l’acquisition de start-up innovantes avec l’aide de fonds d’investissement parfois rattachés à l’entreprise.

Poussée à l’extrême, cette tendance pourrait amener la Direction R&D à n’être qu’une simple équipe de « veille technique », de « chefs de projets open innovation » ou encore de « détecteurs de start-up ». Plus positivement, la R&D peut évoluer aussi pour devenir un outil de communication puissant de l’entreprise avec les innovations et ruptures développées. Que l’on songe par exemple à la communication autour des intelligences artificielles d’IBM avec Watson ou de celle de Google avec AlphaGo. Ces évolutions vont amener les DRD et les DAF à revoir leurs relations dans les années à venir pour piloter au mieux la collaboration avec le monde extérieur qui est en perpétuel changement ».

Arnaud Leservot, CEA, Direction de la Recherche Fondamentale Partenariats Industriels.

Voir les commentaires