Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

Les 5 profils du Directeur financier

Accueil > Insights > Revue de presse > Les 5 profils du Directeur financier
Revue de presse
septembre 2, 2019

Dans Option finance, Marie Redon, professeur à l’IESEG, a analysé l’évolution des carrières, des rôles et de l’influence des directeurs financiers depuis les années 1980.
Dans ses travaux de recherches, elle a montré l’apparition progressive de cinq profils majeurs de DAF pouvant caractériser cette profession. Découvrez d’ailleurs quel est votre profil avec notre questionnaire en ligne.

« Ces trente dernières années, le métier de Directeur financier a fortement évolué, accompagnant l’importance croissante des marchés financiers, des acteurs financiers, et des motivations financières dans l’activité des entreprises« , observe Marie Redon.

Au fil des années, cette profession s’est progressivement diversifiée. Le métier de DAF est devenu plus complet et polyvalent, leur champ d’action n’a pas cessé de s’élargir. Derrière le Directeur financier se cachent désormais plusieurs métiers.

Selon l’entreprise dans laquelle travaille le directeur financier, sa formation, ses expériences antérieures et ses centres d’intérêt, le profil du directeur financier va être différent. Son profil peut changer au cours de sa carrière.
Tweeter cette citation

« L’évolution de la profession depuis le début des années 1980 m’a permis d’identifier cinq profils différents, qui ont successivement émergé avec le processus de financiarisation« , indique Marie Redon.

Quels sont les 5 profils de Directeurs financiers identifiés ?

Secrétaire général :

Le directeur financier secrétaire général démarre son parcours en tant qu’expertise comptable ou audit externe. Il a des fonctions juridiques et fiscales. C’est un métier administratif :  il produit les états financiers et il est l’interlocuteur direct des auditeurs externes.

Business partner :

Cette fonction se rapproche de celui de secrétaire général puisqu’il produit les états financiers mais se concentre surtout sur l’optimisation des coûts et l’allocation des ressources de l’entreprise. C’est un acteur important dans une entreprise car il définit les facteurs clés de performance et guide les réflexions stratégiques de celle-ci.

Stratégique :

Responsable de la communication financière, il est l’interlocuteur principal des actionnaires. Il gère le bilan financier d’une entreprise dans son ensemble. « L’émergence de ce profil s’explique par le fait que les entreprises se tournent de plus en plus vers des pourvoyeurs de fonds différents des banques » indique la professeure.

Cost killer :

Son rôle est de réduire les coûts et d’obtenir des résultats concrets.

Compliant :

Il met en place des ERP comptables. Responsable de la production des états financiers et veille à ce qu’ils soient lisibles et conformes aux attentes des actionnaires.

Aujourd’hui, les cinq profils cohabitent. « Ce n’est pas parce qu’un des profils a émergé pendant les années 1990 qu’il n’est plus valable aujourd’hui. De même, un même directeur financier peut changer de profil au cours de sa carrière » précise Marie Redon.

Toutefois, certains profils tendent à disparaître. « La financiarisation des entreprises favorise l’évolution du business partner vers un profil cost killer ou stratégique« , estime Marie Redon.

Il se pourrait même qu’à l’heure de la digitalisation, un nouveau profil «digital» émerge.


Marie Redon a démontré dans sa thèse que le développement de nouvelles compétences est aujourd’hui nécessaire pour s’établir dans cette position stratégique à l’interface entre les actionnaires et l’entreprise.

Vous souhaitez découvrir votre profil dominant ?

Faites le test avec notre questionnaire en ligne.


Découvrez l’article complet

Option Finance

Voir les commentaires