Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

Pourquoi faut-il dépoussiérer les métiers du conseil ?

Revue de presse
février 19, 2018

Esprit pionnier, datamining, Thibaut Charmeil, DG d’Ayming, nous explique comment le Groupe continue d’innover sur le marché du conseil.

Interviewé dans le Magazine des Grandes Ecoles et Université (n° 79, fev. 2018), Thibaut Charmeil, DG d’Ayming pour la France, nous livre la vision du Groupe pour les années à venir.

Ayming a « contribué à créer le marché du conseil en optimisation en France, il y 30 ans« . Aujourd’hui, le Groupe continue d’être animé par cet esprit pionner qui le pousse à innover toujours plus et à dépoussiérer les métiers du conseil.

Le sens du résultat, un engagement fort auprès des clients

Loin de se contenter de réaliser des diagnostics et d’émettre des recommandations, AYMING a bâti sa renommée sur une approche très opérationnelle, qui lui permet non seulement de mettre en oeuvre directement pour le client des leviers d’optimisation mais également de les accompagner dans la transformation nécessaire à leur performance sur le long terme.

« Nous nous engageons sur des résultats tangibles et mesurables, en allant au bout de ce à quoi on croit ! » explique Thibaut Charmeil. Un acte particulièrement fort en termes d’engagement …

Les datas au coeur de la performance

Le datamining et l’analyse des données constituent depuis toujours le coeur de métier d’AYMING, qui en extrait de la valeur pour faciliter le pilotage et la prise de décision de ses clients.
« Nous travaillons beaucoup sur le prédictif et sur l’Intelligence Artificielle : de grands leviers de performance sont encore à découvrir de ce côté-là » confirme le DG Thibaut Charmeil, qui multiplie les partenariats avec des startups…
L’esprit pionnier est une de nos caractéristiques majeures et c’est précisément ce qui l’a séduit quand il rejoint le Groupe en janvier 2017 : cette culture de la performance mais aussi l’humilité qui constituent les valeurs d’AYMING.

La France, navire amiral d’un groupe très international

« Chez AYMING, la France est un bon point d’entrée pour une carrière internationale » suggère Thibaut Charmeil à l’adresse des jeunes diplômés, qu’il souhaite recruter en masse en 2018.

Le parcours d’intégration s’appuie sur un système de mentoring et de promotions pour faciliter l’émulation. « Nous formons nos jeunes recrues aux méthodologies d’amélioration continue : un consultant junior dans les métiers des Opérations sera d’abord  »green belt » en lean management, puis  »black belt », avant de pouvoir choisir l’expatriation s’il le souhaite... »

Cliquer ici pour agrandir l'image (format jpeg)

Téléchargez l’interview!

Voir les commentaires