Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

Energie : vers une disparition de l’ARENH pour les entreprises dès le 1er janvier 2023 ?

Accueil > Insights > Actualités > Energie : vers une disparition de l’ARENH pour les entreprises dès le 1er janvier 2023 ?
Actualités
mai 21, 2021

La France et la Commission Européenne sont en pleine phase de discussion autour du dispositif ARENH depuis de nombreux mois. Selon certaines sources, un compromis serait en train de se dessiner. Il s’agirait de ne réserver l’ARENH plus qu’aux consommateurs bénéficiant du Tarif Réglementé de Vente (TRV), or ce dernier ne concerne plus que les particuliers et les petits professionnels.

Mise à jour le 21 mai 2021

Le marché de l’énergie est très élevé en ce moment comparativement au prix de l’ARENH de 42 €/MWh.

Les Prix Base à terme seront :

  • 2022 : environ 57 €/MWh
  • 2023 : environ 54 €/MWh
  • 2024 : environ 52 €/MWh 

En intégrant un écrêtement de 32% (valeur observée les deux dernières années), les entreprises bénéficient tout de même actuellement pour la plupart d’un volume éligible de 40 à 60 % de leur volume total de consommation au prix de l’ARENH. A cela s’ajoute une exonération de capacité sur les volumes sourcés à l’ARENH et donc un gain supplémentaire sur ce même volume de plusieurs euros du mégawattheure.

Cela représenterait une hausse très importante des budgets électricité pour toutes les entreprises concernées. Cette dernière pourrait être partiellement compensée par l’instauration d’un prix flottant de la TICFE qui reste complètement à définir. Qu’en est-il des industriels qui bénéficient déjà d’un taux réduit de TICFE et/ou d’exonération partielle lié à leurs activités électro-intensives ?

Nos dernières informations tendent vers une fin du mécanisme dès la fin de l’année 2022. Les nombreuses entreprises qui ont déjà acheté leur électricité pour 2023 voire 2024 vont probablement devoir réviser leur budgets projetés à la hausse.

Affaire à suivre…


Contactez-nous

Voir les commentaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *