Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

Recherche et baisse des budgets européens : faut-il s’inquiéter ?

Accueil > Insights > Avis d'expert > Recherche et baisse des budgets européens : faut-il s’inquiéter ?
RetD budget horizon europe
Avis d'expert
octobre 9, 2020

L’accord, en date du 21 juillet 2020, entre les dirigeants européens sur le budget de l’Union pour 2021-2027 doté de 1 074 Md€ ainsi que sur le plan de relance de 750 Md€, a entériné une réduction drastique (et mal venue en cette période de crise) des budgets de la santé et de la recherche de l’UE (programme cadre Horizon Europe) pour les 7 prochaines années.

Le budget prévisionnel du Programme Horizon Europe a été raboté de près de 40 milliards d’Euros

Si les dirigeants ont ainsi largement communiqué sur le caractère historique du plan de relance tant par le montant que par la décision de porter ensemble ce plan, cette décision impacte bien – et de manière inédite – la progression jusque-là régulière des sommes investies dans la recherche européenne.

Cette décision aura également un effet néfaste sur le potentiel de l’Union Européenne à poursuivre résolument sa conquête de souveraineté notamment dans différents domaines clés et critiques dans la période actuelle, tels que l’intelligence artificielle et les soins de santé.

Le budget prévisionnel du Programme Horizon Europe (le 9e programme cadre) a donc été raboté de près de 40 milliards par rapport à la proposition initiale du parlement. Même la proposition de la Commission Européenne à 94.4 milliards, que d’aucun avait jugé très conservatrice, était davantage acceptable dans le contexte actuel.

Réduction budgétaire du Programme Horizon Europe : ses effets à court et long terme :

Très concrètement, cette réduction va se traduire par plusieurs effets :

De plus l’ambition claire de transition écologique (au travers du « Green Deal ») et de numérisation de la société européenne, affichée par la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, se trouve également fragilisée

Tout n’est cependant pas définitif, le Parlement ayant fait savoir qu’il était prêt à rejeter l’accord si le budget dédié à la Recherche n’était pas revu à la hausse, dans le cadre des discussions à venir. Des actions de mobilisation des parties prenantes (universités, entreprises) ont démarré pour influer sur le budget final qui sera décidé d’ici à la fin de l’année 2020.

Le programme de l’Union Européenne est un programme relativement stable, puisqu’étalé sur 7 années, et qui permet donc aux acteurs de la Recherche et l’Innovation de se projeter théoriquement dans l’avenir et de planifier leurs différentes actions, tant en termes de ressources humaines (recrutement, formation) que de développement (stratégies et investissements).

Il est donc impensable de ne pas arriver rapidement à une conclusion sur ce budget pour ne pas aggraver encore davantage le contexte actuel de fragilisation économique et d’insécurité sanitaire que nous connaissons.

 

Contactez-nous

Voir les commentaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *