Choisir le site Internet de votre pays
Fermer

Handicap en entreprise : dissipez les préjugés

Quel DAF êtes-vous ? > Ressources humaines > Gestion des RH et de la paie > Handicap en entreprise : dissipez les préjugés
Handicap-en-entreprise
Dans cette section
Ressources humaines

Vos collaborateurs nourrissent encore certaines idées reçues concernant le handicap en entreprise ? Etes-vous certain que votre entreprise ne fait pas de discrimination, même positive ?
Nous sensibilisons vos équipes et vous aidons à construire pas à pas votre politique Handicap. Nos consultants vous accompagnent dans l’élaboration d’un diagnostic au niveau de l’appréhension du handicap, dans toutes ses dimensions.

Handicap en entreprise et obligations réglementaires : où en êtes-vous ?

Votre entreprise doit en effet répondre à un certain nombre de contraintes législatives au sujet de la discrimination et du handicap :

  • employer des personnes handicapées : pour un effectif d’au moins 20 salariés, au minimum 6% de personnes handicapées.
  • verser une contribution à l’Agefiph, pour les entreprises qui ne réalisent par le quota,
  • verser une surtaxe à l’Agefiph, pour les entreprises n’ayant aucune personne en situation de handicap et n’ayant mené aucune action handicap sur 3 ans.
  • négocier annuellement avec les organisations syndicales.

Les bénéfices d’une politique Handicap structurée :

Notre accompagnement vous permet de définir une vision commune de la performance sociale et d’en identifier les forces et axes d’amélioration.
Nos consultants mobilisent vos collaborateurs et sensibilisent votre encadrement aux actions que vous souhaitez engager. Ainsi, vous déployez et menez à bien des expérimentations efficaces à court, moyen et long terme.

handicap en entreprise

Construire une démarche handicap : les étapes clés de la mission

Notre accompagnement dans l’élaboration de votre démarche handicap repose sur 5 étapes majeures :

1. Elaboration d’une démarche handicap en entreprise

2. Vérifier le calcul de la contribution :

  • audit du calcul de la contribution Agefiph
  • identification des économies potentielles.

3. Réaliser un état des lieux :

  • réalisation d’une enquête auprès des salariés pour susciter les reconnaissances et mesurer la maturité des salariés sur le Handicap,
  • établissement d’un diagnostic approfondi quantitatif et qualitatif.

4. Déployer la sensibilisation :

En communiquant :

  • déploiement de différents outils : Livret « RQTH : avantages et droits« , plaquettes, vidéos, affiches…
  • déploiement de la démarche handicap en cours sur les outils internes de communication.

En formant, en présentiel ou en distanciel, tous vos collaborateurs y compris votre référent handicap* sur :

  • dépasser les préjugés et les stéréotypes liés au handicap,
  • faire comprendre et mieux connaître le handicap,
  • manager un collaborateur en situation de handicap,
  • adopter les bons réflexes pour manager un collaborateur en situation de handicap,
  • comprendre et analyser des situations complexes.

(* obligatoire dans les entreprises d’au moins 250 salariés depuis la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018)

5. Accompagner à la construction de la politique Handicap :

  • mise en place d’un accord d’entreprise agréé par la Direccte,
  • mise en place d’une convention avec l’Agefiph,
  • mise en place d’un plan d’actions internes sur le handicap en entreprise.

Quelques chiffres sur le handicap en entreprise :

440 M€
de contributions Agefiph versées chaque année par les entreprises
93%
des entreprises sont satisfaites d’avoir recrutés des personnels handicapés
3,1%
 des effectifs des entreprises françaises sont des salariés handicapés